A propos

Arnold Le Messie N’GORAN

Doctorant en Mathématiques Appliquées chez Bertin Technologies et au Centre de Mathématiques Appliquées (CMA), MINES ParisTech
Ingénieur de conception en génie énergétique, diplômé de l’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUËT-BOIGNY (INP-HB)
Fondateur de blogdescodeurs

Qui est Le Messie ?

Arnold Le Messie N’GORAN est né à Abengourou, dans l’Est de la Côte d’Ivoire, en 1991.
Il passa toute son enfance dans sa ville natale, auprès de ses parents, et où il fit ses études primaires et le collège.
Il présentait déjà au collège des aptitudes en arts plastiques, héritées certainement de son père qui est Artiste-peintre de formation. Il aimait dessiner des personnages de bandes dessinées (Dragon Ball principalement) et quelques fois des portraits.

Féru de mathématiques, c’était pour lui comme une obsession. Il achevait le programme de maths avant le début de chaque année scolaire.
C’est justement grâce à sa performance en maths au collège qu’en fin d’année 2005, il est orienté au prestigieux Lycée Technique d’Abidjan (LTA Cocody) pour faire la seconde T1. Il resta constant dans sa performance en maths, ce qui lui valut en 2008 le 1er prix d’excellence en mathématiques “Gnamien KONAN” et l’Oscar du meilleur élève de la Terminale E2 du LTA.
Le prix Gnamien KONAN était un ordinateur portable. Ce fut son premier ordinateur et sans nul doute le début d’une histoire d’amour avec l’informatique.

Après les trois années passées la capitale économique de la Côte d’Ivoire, il fut admis à la prestigieuse école nationale d’ingénieurs : l’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUËT-BOIGNY (INP-HB), située à la capitale politique, Yamoussoukro. Il sortit diplômé ingénieur de conception en génie énergétique, en 2013, de cette école
où il fit deux années de classes préparatoires technologiques (Maths supérieures, Maths spéciales et Sciences de l’ingénieur) et trois années de cycle ingénieur à l’École Supérieure d’Industrie (ESI). Cependant, son rendement a baissé à l’INP-HB à cause d’un relâchement personnel. Il estimait que la formation, bien que de qualité, était trop tournée vers la mythification de certains concepts par certains enseignants.

Durant ces années passées à l’INP-HB, Le Messie poursuivit sa relation étroite avec l’informatique au point que tous ses amis crurent qu’il opterait pour le cycle ingénieur de conception en informatique. Mais, il opta plutôt pour l’énergétique, qui est une très belle filière, et parce que ses compétences en informatique auraient mieux servi à cette filière.
Il convient de souligner ici que son amour pour l’informatique a été suscité par un de ses chers amis du LTA, Stéphane KOUADIO, qui lui apprit ce qu’est la programmation, et rendu ferme par un autre de ses meilleurs amis, Régis K. AMEHOUM, avec qui il fut admis à l’INP-HB et travailla sur plusieurs projets jusqu’à ce jour.

Après la soutenance de son mémoire d’ingénieur en 2013, Arnold fut sélectionné par l’ESI pour être candidat à un projet de thèse à l’École Centrale de Lyon, en France. Mais, sa candidature fut rejetée après l’audition à l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire. Ce fut un coup dur pour lui car il voyait voler en éclat son rêve de venir en France pour avoir accès à plus d’informations qui lui permettrait d’améliorer ses compétences en maths et en informatique.

De 2013 à 2015, Arnold fit des stages professionnels dans des entreprises industriels de la capitale ivoirienne mais il ne fut jamais vraiment impliqué. Il fut un moment où il préféra travailler en freelance plutôt que sous un contrat de travail contraignant car il avait la ferme conviction qu’une nouvelle opportunité se présenterait à lui. Et ce fut le cas en vertu de la loi universelle d’attraction qui stipule nous attirons à nous ce à quoi nous aspirons ardemment et sans faille. En juillet 2015, il fut encore contacté par l’ESI pour candidater à une admission à la prestigieuse École polytechnique (X) de Paris, en France, pour y faire un Master 2 en Sciences et Technologies des Énergies Renouvelables. Cette fois, il fut admis et obtint son diplôme en décembre 2016.

Après le Master 2, il fit un stage chez Bertin Technologies après lequel son employeur décida de lui financer une thèse de doctorat, avec le soutien de l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT).
Le Messie débuta donc le doctorat en Maths Appliquées (spécialité: Contrôle, Optimisation et Prospective) en 2017 en partenariat avec la prestigieuse École Nationale Supérieure des Mines de Paris (ENSMP). Il est donc à ce jour doctorant chez Bertin Technologies.

Comment est né blogdescodeurs et à qui s’adresse-t-il ?

Ayant été frustré par la qualité de l’enseignement des maths à presque tous les niveaux de l’enseignement classique, Le Messie a décidé de créer ce blog afin de permettre à ceux qui ont toujours voulu apprendre les maths, sans n’avoir jamais eu le bon encadrement, de reconsidérer leur apprentissage du bon pied. Il veut également redonner le goût des maths à ceux qui, comme lui, ont connu la frustration et ont voué cette science aux gémonies. C’est donc à ces deux catégories de personnes que Le Messie s’adresse. Référez-vous à l’introduction pour avoir une idée nette du but de ce mouvement.